Vous soigner

Le sentiment d’être moins bien soigné que ses patients est un sentiment relativement courant chez les médecins libéraux.

Plus d’un médecin libéral sur deux pense que les médecins sont en général moins bien soignés que leurs patients (53%). Ce sentiment est même encore plus marqué chez les femmes (65%) et les généralistes (57%)*

Le renoncement à la prise d’un arrêt de travail en cas de maladie est une pratique très répandue
En matière d’arrêt de travail, les médecins libéraux sont 81% à avoir déjà renoncé à un arrêt alors qu’ils étaient malades, principalement par conscience professionnelle (73% ont cité cette raison) ou car ils n’avaient pas de remplaçant (50%). Par ailleurs, seuls 8% d’entre eux ont pris un arrêt de travail au cours de l’année écoulée. Pour 31%, c’était il y a 5 ans ou plus et 49% n’en ont jamais pris au cours de leur vie professionnelle !
Seul 1 médecin sur 5 a recours à un confrère pour sa propre prise en charge.

N’hésitez pas à consulter un confrère !

Pour une orientation et conseils appropriés : contactez le 01.45.45.45.45    
Afin de pouvoir vous répondre 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 l’URPS médecins a une convention avec l’Association Mots qui traitera votre appel. 

*source – Sondage IFOP – « les médecins et leurs santé »

 

[Mise à jour : 12 octobre 2023]